Election tronquée

« Dès qu’un intérêt fait promettre, un intérêt plus fort, plus grand peut faire violer la promesse » J-J Rousseau

Procédé malhonnête utilisé par les politiques tricheurs utilisant des cartes, en l’occurrence vos promesses M. le Président, truquées faussant, altérant* l’élection et dans laquelle la liberté de l’électeur n’est pas respectée.

Altérer : du latin alterare, rendre autre, changement « si cher au PS »

« Altérer la vérité, c’est mentir, chercher à tromper. » - Le Petit Robert

Pendant la campagne, M. Hollande, vous vous êtes bien gardé de projeter la mesure énoncée en suivant préconisée par la Cour des Comptes à M. Sarkozy. De fait, vous avez fait penché la bascule électorale en votre faveur en mystifiant les électeurs.

La Cour des Comptes préconise de fiscaliser le Livret A ; le gouvernement semble approuver cette recommandation. Faire payer les riches ?...

Les trois mesures adoptées précédemment par ce gouvernement, à savoir la fiscalisation des heures supplémentaires, la fin de l’exonération des charges sociales sur les bas salaires et la suppression de certaines niches fiscales bénéficiant aux familles – pour exemple : les gardes d’enfant ; une mère de famille a le choix entre ne pas faire d’enfant ou arrêter de travailler et hypothéquer son futur professionnel concernent et pénalisent la majorité des Français, en particulier les plus défavorisés des salariés mais indiffèrent les classes aisées. Rappelons que souvent ces familles que vous désignez et qualifiez de « riches » car gagnant 4 000 euros – à savoir 2 000 euros par salarié – paient des impôts et ne bénéficient d’aucune aide de quelques natures que ce soit. Autre niche fiscale : la suppression de l’abattement de 10% sur les retraites vous permettant de faire passer certains retraités dans la tranche supplémentaires et d’imposer certains autres qui jusqu’à présent en raison de petites retraites ne l’étaient pas ! Les retraités apprécieront !

La fiscalisation du Livret A toucherait la majorité des Français puisque 61 000 millions de Livret A existent aujourd’hui : des retraités, des enfants... Prenons deux exemples : un jeune qui recevrait en héritage 25 000 euros de ses grands-parents pour financer ses prochaines études... un couple de retraités qui aurait épargné durant sa vie de travail quelques 30 000 euros... A vos yeux M. Hollande seraient-ce deux exemples de riches ? Dans le même esprit, pensons aux millions de Français qui, sachant qu’ils ne percevront qu’une très modeste retraite vu les réformes successives, qui économisent sous par sous afin de se constituer un petit pécule les rassurant. Auriez-vous l’intention de « piquer l’argent » de toutes ces personnes modestes qui, de leurs parents, ont appris qu’économiser en bon père de famille était une vertu et non une atteinte à l’économie dans la mesure où cet argent placé soutient les entreprises et les collectivités.

Pendant votre campagne électorale pour la présidence, vous aviez dit que vous saviez « où trouver l’argent », il semblerait que vous tenez votre promesse.

Un Français très mécontent parmi tant d’autres.

                                                                          A suivre...

                                                                                               L’Escala le 25 septembre 2012

Ps : question – pourquoi ne ferait-on pas de la politique ? Je n’ai jamais eu ouïe dire qu’un ouvrier ou un employé arrivant sur son lieu de travail commence la journée en buvant du champagne dans une coupe en cristal. Aujourd’hui, le 25 septembre, M. Hollande arrivé ce matin à New York à l'Assemblée de l’ONU a trinqué avec le secrétaire général... M. Rajoy, Président du gouvernement espagnol, a fait de même.

austère : Petit Robert – rigorisme, sobriété, qui se montre sévère pour soi, retranche sur ses aises et ses plaisirs.

Envoyé aux partis politiques français et espagnols

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site