Conclusion

"Autant en emporte le vent..."

Notons qu’il ne s’agit pas là du projet pour les présidentielles mais pour les futures législatives, le candidat UMP ayant d’or et déjà gagné les élections ! Notons également que ce parti assume le pouvoir depuis plus de 5 ans sans compter les législatures précédentes et qu’il s’agit d’un contrat, à savoir un engagement, une convention qui oblige.

Trois priorités nous sont présentées avec de belles formules, phrases vides de sens ; avec des vieilles recettes maintes fois expérimentées et qui n’ont donné que de pauvres résultats : a) réduire le déficit budgétaire de la France – beau rêve mais il y a fort à parier que relancer la croissance et remettre les gens au travail ne suffira pas pour ce faire ; b) remettre les chômeurs au travail – le RMA allait vers ce but, mais quel département l’applique ? ; c) donner envie d’entreprendre – à savoir créer des entreprises ou participer à l’investissementdans des entreprises, il faut dire que vu l’état économique de notre pays, personne n’y est enclin.

A la lecture de ce projet, la déprime n’est pas prête de s’expurger !

" Quand à la politique ?… - Ah ! c’est l’art de créer des faits, de dominer en se jouant des événements et des hommes "Beaumarchais

 

                                                                                   le 28 décembre 2006

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×