En politique, la mauvaise stratégie se paie casch

" Tout parti vit de sa mystique et meurt de sa politique " Peguy

Les gens de gauche sont beaucoup plus sensibles et susceptibles, allant jusqu’à sanctionner leur propre camp, au contraire de ceux de droite, plus aptes à pardonner à leurs responsables et acquis corps et âmes à leur parti où la liberté de s’exprimer est un mythe.

22 avril 2007, élections présidentielles, Sarko 31,.., Ségo 25,.. 6 points d’écart qui, à mon humble avis, seront avec le report de voix suffisant à M. Sarkozy pour accéder à la plus haute magistrature. Ce désavantage à l’encontre de la candidate du PS pouvait-il être écarté, non en modifiant le contenu d’un projet par rapport à l’autre, tous deux étant aussi mièvres, aussi vides de sens, de robustesse, suites de mots sans valeur à satiété sur les sujets traités mais en examinant attentivement les choix et attitudes bétifiantes de Me Royal ?

Pour commencer, que dire du temps mis à s’approcher de l’estrade, 2 bonnes heures après le discours de M. Sarkozy et, faisant suite, la diva a fait attendre ses partisans jusqu'à une heure avancée de la nuit, piaffant d’impatience, pour tout simplement leur dire merci.

" Diable, lorsque l’on fait partie de la grande bourgeoisie, la plèbe peut bien attendre "Maarif31

J’ai commencé cette énumération par ce qui aurait du être la conclusion, une fois n’est pas coutume.

  • l’attitude qu’elle a montré lors des primaires envers deux responsables beaucoup plus armés en politique qu’elle ne le sera jamais ; primaires qui, sans doute, entament le prélude de la dégradation du PS – comme le fut celle du PC…
  • son art de la rhétorique et son côté soporifique qui pêche par manque de conviction, de passion.
  • le mépris affiché envers son propre parti et quelques uns de ses responsables qui l’ont portée en haut de la hiérarchie du PS. Madame a oublié que " toute connaissance est une réponse à une question ". Trop arrogante pour recevoir avis et conseils de qui que ce soit. Serait-elle à ce point audacieuse pour ne pas penser qu’un chef d’Etat s’entoure de compétences ?
  • Me Royal serait-elle habitée par la connaissance " infuse " ?
  • le peu de savoir de la réalité des fonctions du Président(e) de la République, fonctions essentiellement régaliennes, relatives à la diplomatie, l’armée et les Affaires étrangères : pas un mot n’a été prononcé à ce sujet
  • s’étant présentée, non sans étiquette mais comme candidate du PS, comment se proclamer libre de toute attache partisane ou idéologique ? si quelques centaines de milliers d’électeurs socialistes, jouant les anti-sarkozystes, se sont rapprochés du centre, elle ne peut s’en prendre qu’à elle et elle seule
  • " L’impôt, dont l’indice de croissance n’a jamais cessé de progresser. " Quelle idée d’annoncer à l’ensemble des électeurs que les prélèvements de l’Etat sur les revenus ne seront allégés en aucune façon ! Bien au contraire, cela expliquant le choix des plus de 65 ans, petits porteurs en bourse ou ayant économisé toute une vie, à porter leurs votes sur M. Sarkozy. Qui ne se souvient, parmi cette catégorie de personnes, du " sauve-qui-peut " provoqué par la fuite des capitaux générée par semblables décisions lors de l’arrivée au pouvoir en 1981 du PS ?

    Quelle idée d’annoncer à l’ensemble des électeurs que les prélèvements de l’Etat sur les revenus ne seront allégés en aucune façon ! Bien au contraire, cela expliquant le choix des plus de 65 ans, petits porteurs en bourse ou ayant économisé toute une vie, à porter leurs votes sur M. Sarkozy. Qui ne se souvient, parmi cette catégorie de personnes, du " sauve-qui-peut " provoqué par la fuite des capitaux générée par semblables décisions lors de l’arrivée au pouvoir en 1981 du PS ?
  • N’eut-il pas été plus opportun de faire preuve de fermeté et décider de réduire le coût démentiel du train de vie de l’Etat, à savoir 40% du budget : la France n'a plus les moyens de vivre sur un grand pied - et de combattre la corruption, la fraude, de sanctionner les auteurs responsables des gabegies dénoncées par la Cour des comptes ?

  • dire que l’on va régulariser des centaines de milliers de migrants rentrés dans notre pays illégalement et de surcroît, donner le droit de vote aux municipales aux étrangers en situation régulière va à l’encontre de la tradition française relative au droit de vote – et non au devoir comme nous l’avons entendu énoncer si souvent au cours de la campagne, y compris par des journalistes, censés respecter un devoir d’information – et de la nationalité. En France, le droit de vote est un droit rattaché à la nationalité.
  • elle a occasionné, ce faisant, la fuite d’un grand nombre d’électeurs vers les camps opposés, ceci en lieu et place de se pencher sur le devenir des populations vivant dans l’extrême précarité
  • tout en sachant qu’au premier tour, toute alliance avec le centre se serait avérée difficile, pourquoi avoir rejeté manu militari les propositions d’ouverture de Mms. Rocard et Kouchner ?
  • même si beaucoup pensent que le centre a pour vocation la droite en politique, il eut fallu néanmoins tenir compte des électeurs venus du PS ou d’ailleurs qui se posent des questions quand à leur choix ou abstention au deuxième tour

 

J’avoue que ma surprise est grande de voir Me Royal au deuxième tour avec un score très honorable. Malheureusement, les électeurs votant pour elle devront regretter que leur candidate n’ait été plus politique et n’ait évité certaines maladresses.

" Un homme (ou femme) politique, c’est un homme (ou femme) qui est persuadé qu’il va réussir là où les autres ont échoué " Colette                                             

                                                                                             le 23 avril 2007

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site