Fils de bourgeois... ou fils de rien, tous les enfants sont comme le tien

 

Les fils de riches... tes fils, Monsieur le Président ainsi que celui à venir et les enfants de rien sont comme les tiens. Les enfants du Darfour, du Soudan, de la Corne d’Or, Monsieur le Président et tous ceux d’Afrique qui n’ont comme excuse que d’être comme les tiens, sans seulement avoir entre-aperçu quoi que ce soit sur cette terre. Leurs yeux englués par des nuées de mouches... Tu sais sans doute qu’il y en a trois milles fois mille en cette année merveilleuse... en attendant le tien. Sa petite chambre déjà prête, emplie d’objets qui ne serviront à rien avant quelques semaines, mois, pendant lesquels il ne comprendra pas qu’il est enfant privilégié.

Pendant ces derniers mois, j’ai suivi chaque discours que tu as adressé aux Français... pas une seule fois, je n’ai entendu la moindre phrase* concernant ces trois millions d’enfants, pour ne parler que de l’Afrique, qui n’atteindront pas la fin de leur première année. Il semble que l’insensibilité est contagieuse puisque dans la petite résidence HLM où j’habite les habitants ont d’autres chats à fouetter et les images qui défilent sur le petit écran les indiffèrent, tourmentés par leurs propres tracasseries.

ma remontrance s’adresse également à tous les politiques français

Messieurs les Parlementaires, sénateurs et députés, législateurs qui donnaient des lois au peuple et qui avaient le pouvoir de légiférer, n’est-il pas de votre devoir de vous pencher et de faire grand cas de ces bébés dont le premier geste est de s’épancher dans les seins de leurs mères, vides de toute la misère qui accable cette terre maudite où ils viennent au monde. Hommes de pouvoir, cet enfant de rien qui va bientôt mourir est un enfant comme le tien, comme l’est ton petit-fils et ton arrière-petit-fils.

Monsieur le Président, Messieurs les ministres, n’y a-t-il pas autre chose à faire de tout cet argent gâché à alimenter des petites guerres civiles et autres révoltes et révolutions au nom des droits de l’homme par des gens qui ont supporté des dictateurs au pouvoir depuis un demi siècle et auxquels tout récemment vous avez déroulé le tapis rouge destiné aux hommes d’Etat quels qu’ils fussent ? A chacun d’acquérir le mode de vie qu’il se veut choisir ! Les populations de ces pays sont assez nombreuses pour faire face aux tyrans et à leurs forces de coercition. Que je sache, aucun des pays d’Amérique latine n’eut besoin de l’aide international pour venir à bout de la tyrannie !

Vous avez utilisé cent vingt milliards d’euros pour quatre mois de frappes aériennes contre les partisans d’Omar Kadafi qui nous a rendu visite il y a peu de temps et a été reçu à l’Elysée.

Il a été demandé à l’ONU une aide afin de créer un couloir aérien et de protéger les populations au sol par des frappes aériennes mais sans intervention de troupes occidentales au sol. En conséquence, la France avec d’autres pays n’a eu d’autre alternative... un sale travail s’il en est. Notons que la Norvège, pays riche grâce au pétrole, se retire. Le coût total de cette intervention aurait permis pendant de nombreuses années de sauver autant de fois trois millions de bébés.... aurait permis à ces petits êtres innocents comme l’enfant qui vient de naître de pouvoir avancer dans la vie comme le feront vos propres enfants.

                                                                            Le 3 août 2011

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site