L'EPOQUE THINITE (3000-2650) Capitale This

D'après les écrits du prêtre égyptien Manéthon, datant du III siècle avant notre ère, la lignée des pharaons de l'Égypte antique se divise suivant trente dynasties successives à partir du pharaon Ménès. Le roi Meni (ou Ménès en grec) est supposé avoir procédé à l'unification des deux royaumes de Haute et Basse-Égypte vers 3200. En réalité, la transition vers un État unifié se déroule certainement de manière plus progressive que ce que les anciens écrivains égyptiens voudraient faire croire, même s'il ne subsiste aucune trace datant de l'époque de Ménès. Néanmoins, certains chercheurs croient maintenant que le mythique Ménès pourrait en réalité être le pharaon Narmer. Celui-ci est représenté en costume de cérémonie royale sur la palette de Narmer dans un acte symbolique d'unification.

220px egypt Au début de la période thinite, vers 3150, les premiers pharaons dynastiques consolident leur contrôle sur la Basse-Égypte en établissant leur capitale à Memphis, à partir de laquelle ils peuvent contrôler la main d'œuvre et l'agriculture de la région fertile du delta, ainsi que les routes commerciales vers le Levant qui sont tout autant stratégiques que lucratives. La richesse et le pouvoir grandissant des pharaons au cours de la période thinite se reflètent dans leur mastaba ouvragé et la présence de structures de culte funéraire à Abydos qui servent à célébrer le pharaon divinisé après sa mort. L'institution forte de la royauté développée par les pharaons sert à légitimer le contrôle de l'État sur la terre, le travail et les ressources qui sont indispensables à la survie et à la croissance de la civilisation égyptienne antique.

220px all gizah pyramids Les pharaons de la période thinite – 1re dynastie : Méni (Ménès), Horus Narmer, Horus Aha, Horus Djer, Horus Ouadji, Horus Den, Horus Adjib, Horus Sémerkhet, Horus Qâ ; 2e dynastie : Hotepsekhemoui, Nebrê, Nineter, Ouneg, Sénedj, Horus Sekhmeb, Seth Périb Sen (Péribsen Néferkarê), Khâsekhmem, Khasékhemouy, Djadjay.

L'art à la période de Nagada et à l'Époque Thinite (v.3150 à 2147) Le terme de Nagada provient du nom de l'ancien nom du site de Haute-Égypte, Ombos. On désigne ainsi la période couvrant entre (5200 ) Nagada I  et (3050 ) Nagada III. Sur cette immense période l'art est 220px narmerpalette rom backprincipalement connu par les tombes. Il prouve que déjà l'artisanat avait atteint un haut niveau, tant dans le domaine de la céramique que dans celui de la métallurgie et de la taille des pierres. C'est lors des deux premières dynasties que vont être réellement mises en place les conventions de l'art Égyptien. Elles évolueront en parallèle avec l'émergence du système politique et social. On connaît à la fois une architecture funéraire qui se développe et un mobilier funéraire varié. Image à droite : palette de Narmer représentant l'unification des deux royaumes d'Egypte. 

                                                                                                                                                        

                                                                                                                                        

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site