Les prémices de l'hégémonie

les prémices de l'hégémonie américaine

Matin du 16 mai 1945, 5h29mn 45 s : le camp de la Trinité près de Alamogardo (Nouveau Mexique). Au camp de base situé à 9 km de la tour d'acier où est placé l'engin, la mise à feu de la première bombe atomique est lancée. Une cloche de feu jette sur le désert une blancheur de spectre. En cet instant aveuglant, Oppenheimer Julius Robert, physicien américain et directeur du centre de recherche à Los Alamos où fut construit la bombe atomique, se remémore un passage du Bhagavad-Gita : Si les rayons de mil soleils, illuminaient soudain le firmament, alors le ciel offrirait l'image de la splendeur du Tout Puissant.... Je vais être la mort, la destruction des mondes.

L'intensité de l'explosion de cette boule de feu dépasse tout ce qui aurait pu être imaginé : en son centre, sa température est plus de mil fois celle du soleil en sa surface, la pression exercée sur le sol équivaut à cent milliards d'atmosphères...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×