Les Verts se radicalisent

Les écologistes se demandent s'ils ont bien choisis leur camp en s'associant avec le PS depuis 1980. L'écologie est la science qui étudie les conditions d'existence d'un être vivant dans ses rapports avec son environnement et aussi la protection de la nature, de l'environnement. La notion chaîne alimentaire a incité les écologistes à étudier les milieux où les animaux survivent grâce à des adaptations perfectionnées, elle est la succession des espèces végétales et animales qui vivent de la consommation des unes par les autres. L'écologie se subdivise en : auto-écologie - étude des rapports d'une seule espèce avec le milieu où elle vit ; la synécologie - étude des rapports des espèces appartenant à un même groupement avec le milieu où elles vivent ; la dynamique des populations - modifications et causes de l'inaction de l'abondance des espèces dans un même milieu.

Les progrès de la Science et l'Ecologie n'ont jamais fait bon ménage. Dans les temps les plus lointains, l'homme s'est efforcé instinctivement et de part l'observation empirique liée à sa survie de composer avec la nature et maintenir avec ses pauvres moyens son équilibre.

Je ne connais pas l'origine exacte des mouvements écologistes mais je suis persuadé du bien fondé de leur existence. Pendant plus d'un siècle, certainement, ils ont contribué à faire prendre conscience à l'homme que le pouvoir régénérateur de la planète ne peut que se concrétiser dans un espace temps bien supérieur à la survie de l'homme. Et encore bravo à ces hommes et ces femmes qui ont œuvré admirablement dans le seul but de la survie.

 

Jusqu'au jour de leur rentrée en politique… Le spectacle donné par les écologistes depuis est on ne peut plus lamentable. Course effrénée au pouvoir, lutte des clans, division du mouvement en différentes teintes politiques allant du vert-rouge coco au vert-rose socialo, du vert-gris alliance avec qui je peux pour finir vert-blême-bleu malade. Quelle était belle la couleur verte d'origine! celle des plantes à chlorophylle.

 

Ces actions, menées avec l'aide de bandes organisées d'agriculteurs et de partisans dits écologistes, détruisent la propriété privée d'autrui - essayez d'entrer dans le jardin de votre voisin et d'y arracher les rosiers parce que vous préférez les pissenlits!

Ces plantations sont faites afin d'expérimenter les ogm -organismes génétiquement modifiés - Leur but est d'une part de produire plus en n'utilisant pas de pesticide grâce au travail sur les gênes des plantes et d'autre part de combattre la faim dans le monde.

Notons que les modifications génétiques sont nombreuses, elles existent depuis fort longtemps à l'exemple du brugnon créé par une greffe, des poires, des pêches, des tomates…

 

Notons aussi que les écologistes dans l'accomplissement de ces actes illégaux semblent plus défendre les laboratoires types Bayer qui leur fournissent les pesticides qui empoisonnent nos sols depuis des décades que les transformations apportées à la nature, transformations destinées à éradiquer à moyen terme la faim dans les pays en développement. L'on pourrait légitimement s'interroger sur leur raison…

Vous préoccupez-vous des milliards de gens qui crèvent littéralement de faim hors de l'hexagone ?

 

L'acharnement sur les centrales nucléaires… tout le monde sait qu'il y a danger dans l'utilisation de l'atome comme il y a danger encore plus grand avec les émissions de CO2 - de gaz carbonique - résultant de l'immense parc automobile planétaire et de l'industrie dans son ensemble. Faudrait-il, pour les écologistes, que la France soit encore plus dépendante de l'or noir alors qu'elle n'en possède pas ou si peu? Que deviendrait-elle?

Comment alimenter dans un siècle en énergie les hôpitaux nécessaires à vingt milliards d'habitants, les moulins à moudre le blé, les moyens de transports pour les populations et leurs biens de consommation, lorsque le pétrole aura disparu de cette terre?

Ce n'est certainement pas en installant des millions d'aléoutiennes - gracieuses et si silencieuses ! - de part ce vaste monde. Vous qui vouliez supprimer en d'autres temps tous les pylônes électriques haute tension - transportant la houille blanche non polluante - eux parfaitement silencieux… Il aurait fallu pour se faire enterrer des centaines de km de câbles très haute tension, impossibles à enterrer sinon à un coût faramineux…

Couvrir la surface de la France de ces moulins à vent autrefois combattus par Don Quichotte ne suffirait pas à remplacer une seule centrale nucléaire.

Les écologistes sont les premiers à intervenir lorsque l'Etat, dans l'intérêt de ces personnes, expulsent des émigrants en situation irrégulière pour la plupart, squattant des immeubles insalubres et dangereux. Ils sont aussi les premiers à le vilipender lorsque des incendies déclarés - on ne sait comment !- provoquent mort d'hommes, femmes et enfants.

Lorsque vous étiez au pouvoir, messieurs et dames écologistes, la rareté des grues de chantier était la preuve de votre incapacité à inciter à construire des logements sociaux. Et que penser de vous lorsque vous faites feu de tout bois lorsque vous êtes dans l'opposition et dont le feu ronronne lorsque vous êtes à la table du Conseil des ministres?

 

Il faudrait plutôt que vous incitiez ces malheureux à accepter un logement en banlieue lorsqu'on le leur propose et de faire la longue file d'attente sans passe-droit comme le font les autres demandeurs en quête d'un logement. Sachez aussi que nombre de femmes avec enfants qui squattent en France sont venues au titre du regroupement familial puis ont été littéralement jetées à la rue par leurs époux bigames afin que ceux-ci puissent conserver leurs cartes de séjour et les enfants qu'ils considèrent comme 'intéressants' pour eux… la bigamie étant interdite en France. Vous préoccupez vous de la situation dramatique de ces femmes?

Un conseil si je peux me permettre : retournez à la noble cause pour laquelle ont oeuvré tant de personnes et si vous tenez tant à faire de la politique, ne devenez surtout pas des 'politicards'*, laissez cela aux professionnels du genre, les bancs des assemblées parlementaires en sont assez pourvues.

* politicard : politicien arriviste, sans scrupules

 

Pour conclure : vous avez détruit, en entrant en politique, l'image que l'on avait de vous.

'Nous sommes dans un âge critique, c'est-à-dire un âge où coexistent nombre de choses incompatibles'

' La politique, l'art de tromper les hommes' D'Alembert

                                                                                                                 le 28 septembre 2005

 

 
 
 
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×