Motion de censure à l'égard des prétendants à la présidence

A la lecture de ces trois projets, il m’est difficile, sinon impossible, de faire un choix sans vous parler des autres embryons de partis qui attendent le résultat des courses du 1er tour pour monnayer les voix de " leurs électeurs " qui ne leur appartiennent pas et dont ils croient pouvoir disposer d’une façon cavalière. Les uns briguand quelques avantages pour les prochaines législatives, les autres quelques petits postes de conseillers, voire de ministres ; et enfin, pour d’autres quelques avantages de bons placements pour leurs progénitures.

Il est vrai qu’en France, le système de partis politiques prédomine ; partis politiques que Rousseau qualifiait de" brigues " susceptibles d’entraver par l'expression de leur volonté propre la recherche de la volonté générale.

Il est illusoire d’énoncer des idées de pluralisme politique ou de représentation nationale réelle alors que de fait, nous sommes déjà dans un système bipartiste, où seuls deux grands partis peuvent accéder au pouvoir et où une multitude de petits partis, faisant allégeance au plus offrant, se contentent de jouer le jeu pour nous faire croire qu’un autre choix reste possible, espérant voir élire quelques candidats afin de bénéficier de la manne de l’Etat, leur existence étant conditionnée par le pouvoir de l’argent. Lorsqu’un parti gêne, une coalition se forme contre lui et il suffit d’acclimater le régime de scrutin pour l’empêcher d’obtenir des mandats électoraux.

Lors des élections présidentielles qui s’annoncent, nous sommes selon les sondages les spectateurs d’un affrontement entre Me Marie-Ségolène Royal et M. Nicolas Sarkozy… encore que les sondages se soient trompés plus souvent qu’à leur tour – se rappeler les dernières présidentielles avec la présence de M. Le Pen au 2e tour.

Pour la première fois de notre histoire, enfin, une femme n’est pas considérée seulement comme " un être humain du sexe qui conçoit et met au monde des enfants " - Petit Robert – mais comme pouvant lutter à armes égales avec un homme.L’Histoire de France nous apprend pourtant que plusieurs dames ont joué un rôle primordial dans la conduite des affaires du pays, à l’exemple de Berthe " au grand pied ", mère de Charlemagne qui lui confiait la garde et la conduite du royaume alors qu’il partait en guerre, n’ayant confiance qu’en elle ; Catherine de Médicis, fille de Laurent II de Médicis, reine de France par son mariage avec Henri II, arriviste et despotique, qui à la mort de celui-ci devint régente de Charles IX mort de façon douteuse, a pesé sur l’Histoire de France pendant plus de 50 ans. Elle divisa les partis lors des guerres de religion et décida le massacre de la Saint Barthélémy (1572) ; ou encore Marie de Médicis, fille du grand duc François 1er de Toscane, reine de France par son mariage avec Henri IV, régente à la mort du roi en 1610, elle se laisse mener par Concino Concini, son amant, aventurier italien et maréchal de France, que le jeune Louis XIII fit assassiner, et son épouse Léonora Galigai. Elle se révolta contre son fils. Réconciliée avec lui, elle fut admise au Conseil, y fit entrer Richelieu ayant en vain essayée de le faire disgracier - journée des dupes. Elle dut s'exiler. Elle fit battir le Palais du Luxembourg ; ou aussi Anne d’Autriche, fille du roi d’Espagne Philippe III et de l’archiduchesse Marguerite d’Autriche, reine de France par son mariage avec Louis XIII. A la mort du roi, elle devint régente du royaume (1643-1651) et nomme le cardinal Mazarin comme principal ministre. On la soupçonne d’avoir contracté mariage secret avec Mazarin. Son règne ne suscite aucun grand intérêt et elle se retira jusqu’à sa mort au Val-de-Grâce. Ce sera la dernière régente en France.

Quand à notre épique* héroïne, à l'approche de la plus haute marche du pouvoir alors qu'une grande partie de la population française dont je m'exclus, voit en elle "celle qui avait gardé le pouvoir de jeter un enchantement sur le pays" Loti

Il règne à l'intérieur de l'UMP un système idéologique de la suprématie du mâle et ce n'est pas demain la veille que nous reverrons postuler une femme au plus haut mandat électif. Après avoir tenté un bras de fer avec le candidat Nicolas Sarkozy, Me Alliot-Marie a du faire alégeance et rentrer dans le rang, la tête basse, sous peine de se retrouver écarter du parti, comme ce fut le cas de plusieurs d'entre elles sous la présidence du RPR de M. Juppé. Sifflés, interruptions, grossieretés, insultes, distribués abondamment par ces ennuques ont empêchés MAM, ministre de la Défense, de s'exprimer et donner de l'UMP une image de ses adhérents qui nous fait penser aux voyous du Kop de Boulogne orchestrés par leur Président dont l'attitude n'est pas digne d'un futur Chef d'Etat d'un pays démocratique.

Sans me faire beaucoup d’illusion, j’adresse un message aux prétendants à la Présidence : vos ambitions, ce désir ardent d’obtenir pouvoir et honneur, qui peuvent flatter votre amour propre et faire entrer dans l’Histoire le nom de vos ancêtres, ne doivent pas vous faire oublier que le sort de 60 millions d’habitants sera entre les mains de l’élu. Nous n’attendons pas du populisme mais du réalisme, des réformes propres à conserver à la population française un niveau de vie digne de ce nom, bien que n’ignorions pas la difficulté de la tâche.

Personnellement, je suis sceptique et ne crois pas que vous soyez l'homme et la femme de la situation et qu'aux termes de votre mandat, l'on n'entendra pas de votre part : "Toute mon ambition est de maintenant fuir les embêtements"Flaubert

Si l'ambition de parvenir à la tête de l'Etat est suivie 5 ans après par l'ambition décrite ci-dessus, dans quel état trouverions nous la population de notre pays et à quel rang nous trouverions nous dans le concert des nations?

* épique : [epik], adj. fin XVIe siècle, du latin epicus, grec epikos de epos "épopée" ; bravoure, bravitude pour ceux et celles qui veulent innover

                                                                                  le 13 janvier 2007

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site