Prédateurs, charognards de l'humanité

Ayant parcouru la dernière édition de ' L’état du monde ' - édition La Découverte - et me rendant compte qu’à l’aube du troisième millénaire survivent et meurent les peuples de trop nombreux pays. En observant les indices des tableaux concernant l’ensemble des pays de notre planète, vous aurez le choix de comparer, d’établir, quels sont parmi ces peuplades enclos dans des frontières créées par des prédateurs qui, tout au long du dernier millénaire, se sont partagés les richesses.Vous me permettrez donc de commencer par le continent qui fut le plus écumé pendant ces derniers siècles…

l’Afrique (2000-2005).

Population : environ 930 000 000 habitants - Taux brut de mortalité pour 1 000 habitants : 37,4 -   Décès : 20 460 000 - Taux de mortalité pour 1 000 naissances : 81.7 (2005) - Naissance : 34 782 000 - Décès : 3 078 200 enfants âgés de moins de 1 anTaux de mortalité d'enfants de moins de 5 ans pour 1 000 naissances : 14,1 -Naissances : 173 910 000 -Taux de mortalité pour 1 000 naissances : 12,8 - Décès : 25 738 680

Espérance de vie : 48,9 ans en Afrique alors qu’en Amérique du Nord, excepté le Mexique, celle-ci est de 77,4 ans. Inégalité d’espérance de vie entre ces deux continents : - 28,5 ans de vie pour l’Africain.

Il manquerait pour l’ensemble de la population africaine actuelle si rien n’est fait et si cela n’empire pas : 26 590 500 000 d’années de vie !

Alors que dans notre pays, la mort de 15 000 hommes et femmes octogénaires a soulevé un tolet général, à raison, par le manque d’attention de quelques responsables et le ' je m’en foutisme ' de nos gouvernants, alors en vacances et tardant à réagir, bien qu’avertis par des personnes dignes de foi.

Il fut arraché à ces vieilles et vieux plus de 75 000 années de vie.

Amérique du Nord (2000-2005) - excepté le Mexique

Population : 327 000 000 d'habitants - Taux de mortalité pour 1 000 habitants : 14,1 - Décès : 4 610 700 - Taux de mortalité d'enfants de moins de 5 ans pour 1 000 naissances : 8 - Naissances: 23 059 500 - Décès : 184 776

Si l'on tient compte des populations de ces deux pays, ramenées à un même niveau, à savoir un même nombre d'habitants, nous avons :

nombre de décès d'enfants de moins de 1 an - Afrique : 1 083 873 ; Amérique du Nord : 30 430 -  nombre de décès d'enfants âgés de moins de 5 ans -Afrique : 9 062 915 ; Amérique du Nord : 184 776

Cette comparaison est identique pour l'ensemble des pays du G8/Afrique.

Une fois par an, nos dirigeants, faisant du tourisme dans leur avion personnel ou considéré comme tel, se réunissent dans des endroits idylliques, autour de bonne chair et se séparent, en espérant se retrouver l’an prochain. Tenir si peu compte de plus de 26 milliards d’années arrachées à ces peuples… comme si ceux-ci étaient considérés comme des sous-hommes.

Les pays riches, en particulier les Etats-Unis, rassemblent toutes leurs énergies pour des efforts désespérés d'universalisation du monde occidental, voire de lissage mondial.

Q'en est-il de l’Irak et de l’Afghanistan ? Ces deux pays sont secourus depuis quelques longues années déjà, par les gentilshommes américains au cœur ' plein de noblesse '.

' La loi de l’intérêt général… est détruite par la loi de l’intérêt particulier… qui engendre l’égoïsme 'Balzac

Irak – – population 28 807 000 d’habitants ; mortalité infantile : 94,3 pour 1000 naissances ; espérance de vie : 58,8 ans ; analphabétisation : 15,9 % pour les hommes et 35,8% pour les femmes. Afghanistan – population 28 863 000 habitants ; mortalité infantile : 140 pour  1000 naissances ; espérance de vie : 46 ans ; analphabétisation : 56,9 pour les hommes et 87,4% pour les femmes.

Pour mémoire, les indices du pays du G8 : mortalité infantile : 3,5 à 4 pour 1000 naissances ; espérance de vie : 78 à 80 ans ; analphabétisation : école obligatoire garçons et filles dès l’âge de 6 ans.

D’autres exemples pourraient donner matière à réflexion concernant les pays les plus démunis :

Sierra Léone – population : 5 525 000 habitants ; mortalité infantile : 165,1 pour 1000 naissances ; espérance de vie : 40,6 ans ; analphabétisation : 59,1% pour les hommes et 75,6% pour les femmes.

Afrique du Sud : seul pays d’Afrique ayant obtenu l’indépendance tout en conservant les strates de sa population ; pays le plus riche du continent – population : 47 432 000 habitants comprenant 76,1% de noirs, 12,8% de blancs, 8,5% de métis, 2,6% d’asiatiques ; mortalité infantile : 42,7 pour 1000 naissances ; espérance de vie : 49 ans ; analphabétisation : 15,9 pour les hommes et 19,1 pour les femmes. Nous supposons que tous ces indices concernent la population noire auxquels il faut rajouter quelques points supplémentaires, le régime des blancs et autres de ce pays, étant de l’ordre des populations du G8.

Il est d’autres parties de notre planète dont les conditions de vie ne sont guère éloignées de ce que vous avez pu lire ci-dessus.

Que faut-il penser des plus hauts responsables des pays qui se sont accaparés de la presque totalité des richesses de notre planète, qu’ils soient empereur, roi et reine, président ou dictateur… et de leurs sbires ?

" Beaucoup de vie qui stagnent avant de s'anéantir dans l'oubli" Mauriac

Toujours est-il que l’humanité n’a jamais connu un tel génocide, engendré autant de souffrance, de misère et mort par centaines de millions !

Cette tuerie immonde semble recouvrir d’un voile opaque 1/10e de la population mondiale

gouvernée et dirigée par les personnes citées ci-avant, dénuées de la moindre parcelle de moralité et éloignées de toutes les règles de conduite admises et pratiquées dans une société digne de ce nom.

'Notre mot éternel est-il : c'était écrit' Alfred de Vigny

                                                                                                                   le 3 novembre 2006

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site